Grande sendrée (Millésime 2010) Champagne Drappier - Vente en ligne direct producteur
XS
SM
MD
LG
XL
Boutique en ligne


Champagne Drappier - Grande sendrée (Millésime 2010)

Grande sendrée (Millésime 2010)
Grande sendrée (Millésime 2010)
Grande sendrée (Millésime 2010)
Grande sendrée (Millésime 2010)
Grande sendrée (Millésime 2010)
Grande sendrée (Millésime 2010)

55 % Pinot Noir, 45 % Chardonnay
Grande Sendrée 2010 en quelques mots…
Issue d’un seul lieu-dit L’élégance Sols de «crayot»
Très faible teneur en soufre
Liqueur de dosage murie sous bois Non filtré
La Grande Sendrée tire son nom d’une parcelle recouverte de cendres après l’incendie qui ravagea Urville en 1836. Une faute d’orthographe s’étant glissée dans le recopiage du cadastre, Sendrée s’écrit aujourd’hui avec un «s» et non pas un «c».
Sur des sols tout en légèrereté de «crayot», le Chardonnay dévoile une très grande élégance tandis que le Pinot Noir, légèrement majoritaire apporte de la puissance et une grande vinosité.

Vinification de la cuvée Grande Sendrée
Seuls les jus de première presse sont utilisés
Pressoirs mécaniques à faible pression
Utilisation de la gravité afin d’éviter les pompages, ce qui évite l’oxydation Utilisation minimale de soufre, inférieure à 30 mg/l
Débourbage naturel
Fermentation alcoolique durant environ 2 semaines à température contrôlée Fermentation malolactique naturelle et complète
Pas de de filtration Assemblage – 35 % des vins élevés en foudre durant 9 mois. Maturation de 7 ans sur lattes Dosage : 5 g/l

Dégustation
Ce Champagne se dévoile dans une ravissante robe jaune pâle aux nuances topaze. Le temps a apporté sa patine afin d’en révéler la complexité. De l’aubépine se mêle au miel d’acacia, à la cire d’abeille et à la pâte d’amande. A l’aération ce champagne reprend ses murmures, la pâte de coing répond à la gelée de framboise et échange avec la bergamote et les viennoiseries tièdes. La mise ne bouche est tonique, présente et taquine les papilles. La bulle est caressante et met en équilibre la confiture de fraise de bois et l’orange sanguine mûre. Cette harmonie se prolonge sur une délicate minéralité et de jolis amers où des notes de mandarine se révèlent.

Service
Idéal à l’apéritif. Parfait avec une nage d’écrevisse au pamplemousse, un turbot pochée à la sauce hollandaise, un carpaccio de Saint Jacques, un carré d’agneau au foie gras, une volaille de Bresse truffée à la crème, un comté d’alpage 18 mois minimum - Servir à 7° c.

63
/ Bouteille

Récompenses :
18/20 GUIDE BETTANE ET DESSEAUVE DES VINS DE FRANCE 2015
17/20 GAULT & MILLAU - GUIDE DES CHAMPAGNE 2015
15,5/20 LA REVUE DU VIN DE FRANCE 2015
93/100 GILBERT & GAILLARD INTERNATIONAL - WINE GUIDE 2015
92/100 WINE SPECTATOR – USA NOVEMBER 2013 AND NOVEMBER 2014